Derniers commentaires

temoignage sevrage seroquel temesta

29/03/2016 @ 23:12:20
par fuckem


témoignage sevrage Haldol, please

04/02/2016 @ 13:31:49
par Anne


Il y a-il des expériences avec ...

04/02/2016 @ 13:29:34
par Anne


BONJOUR , traité à l'alprazolam 3x/j ...

07/03/2015 @ 16:09:46
par Nico


voici mon histoire.Jais24 mois que j’ai ...

26/12/2012 @ 14:06:25
par mehri


Calendrier

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
29 Aoû 2013 - 14:22:53

syndrôme prolongé de sevrage aux opioïdes

Opioïdes faible : tramadol, codéïne, buprénorphine... Opioïde fort : morphine, fenatyl, méthadone, oxycodome, hydromorphone...


Le syndrome de sevrage prolongée peut se développer suite à l'utilisation chronique

Le sevrage prolongé est aussi appelé syndrome de sevrage post-aigu - un ensemble de symptômes ou de troubles persistants qui surviennent après un retrait rapide des benzodiazépines, somnifères, l'alcool et les opiacés
Ces symptômes peuvent varier de légère à sévère et persistent généralement pendant 2 à 12 mois.
Une minorité de personnes peuvent ressentir des symptômes pendant des années.

Le syndrome prolongé de sevrage des GABA - agonistes ( benzodiazépines , barbituriques , éthanol ) ou des opiacés peut durer de un an à plusieurs dizaines d'années , ou indéfiniment , avec des alternances de périodes de rémission et d' instabilité

Lien permanent vers l'article complet

http://syndromeprolonge.sosblog.fr/victimes-b1/syndrome-prolonge-de-sevrage-aux-opioides-b1-p35.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)