Derniers commentaires

temoignage sevrage seroquel temesta

29/03/2016 @ 23:12:20
par fuckem


témoignage sevrage Haldol, please

04/02/2016 @ 13:31:49
par Anne


Il y a-il des expériences avec ...

04/02/2016 @ 13:29:34
par Anne


BONJOUR , traité à l'alprazolam 3x/j ...

07/03/2015 @ 16:09:46
par Nico


voici mon histoire.Jais24 mois que j’ai ...

26/12/2012 @ 14:06:25
par mehri


Calendrier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
29 Aoû 2013 - 14:25:10

Négationnisme : Les médecins vous inventent une maladie pour cacher les syndromes prolongés de sevrage

En France les syndrômes prolongés de sevrage étant niés par les médecins, par facilité et quelques fois ignrance, ils identifient les symtômes de sevrage aux psychotropes non pas commme tel mais comme une autre maladie : dépression, fibromyalgie, syndrôme des jambes sans repos, syndrôme de fatigue chronique, phobie sociale.... et vous soignent avec : ... des psychotropes !! (attention, nous ne prétendons pas que toutes ces maladies soient dues aux seuls psychotopes...quoi que...)
La phobie sociale est "une pathologie inéxistante et exagéré" pour vendre des "médicaments" qui provoquent réélement ces maladies de manière iatrogène.
 
maladie iatrogène, torture chimique

la dépression provoquée par le médecin et les drogues prescrites
 
Les benzodiazépines sont a l'origine de nombreux cas d'alcoolisme dont les victimes n'en comprennent pas l'origine, et sur lesquels les médecins gardent un silence criminel.
 
Certains médicaments sont connus pour induire un SJSR. C'est le cas par exemple de nombreux antidépresseurs, de la plupart des neuroleptiques, des broncho-dilatateurs contenant de la théophylline,...(très important les...)
 
la piste d’une origine toxique (Fibromyalgie et Syndrome de Fatigue Chronique)

bipolaire
bon nombre de bipolaire sont en fait des victimes d'un syndrome prolngé de sevrage aux psychotropes

sclérose en plaque (SEP) ?
souvent les gens en sevrage des benzos obtiennent à peu près des résutat tels que "sep possible" alors que très peu peurvent obtenir un diagnostic de "SEP certaine"

Les patients souffrant de symptômes de sevrage sont souvent diagnostiqués a tort avec la schizophrénie, la dépression et d'autres maladies psychiatriques. Ils sont souvent fortement médicamenteer avec antipsychotiques, antidépresseurs, ou replacés sur leur benzo. Certains médecins prescrivent incultes Lyrica et Neurontin pour l'anxiété pendant le retrait. Ces médicaments agissent sur les mêmes récepteurs que benzos, et ne sont pas recommandés. L'alcool, la racine de valériane, le kava et devrait être évité aussi bien pour les mêmes raisons. Certains médecins prescrivent des antipsychotiques, cependant, ils ne aident pas le retrait de benzo et peuvent aggraver les symptômes de sevrage pire.

Lien permanent vers l'article complet

http://syndromeprolonge.sosblog.fr/victimes-b1/Negationnisme-Les-medecins-vous-inventent-une-maladie-pour-cacher-les-syndromes-prolonges-de-sevrage-b1-p38.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)